Libre Pensée du Pas-de-Calais

Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités laïques > Blasphème et liberté d’expression > Le Da Vinci Code et les chrétiens intégristes : Amour et Fraternité (...) > Da Vinci Code : manifestation à Paris à l’appel de catholiques (...)
Publié : 22 mai 2006

Da Vinci Code : manifestation à Paris à l’appel de catholiques intégristes

Dépêche AFP en date du 17.05.06

Les notes sont de la seule responsabilité du webmestre de ce site, et ne sont en rien issues de la dépêche AFP.

------------
Quelque 200 personnes ont manifesté mercredi face à un cinéma, boulevard Saint-Germain à Paris, contre la sortie du film Da Vinci Code, "véritable pamphlet anti-chrétien" selon eux, à l’appel de l’église intégriste parisienne de Saint-Nicolas-du-Chardonnet, a constaté l’AFP.

Le film, qui sort en France mercredi et dans le reste du monde jeudi, est "une imposture" qui "rabaisse la religion catholique à un ramassis de minables petits secrets", a dit, peu après 20H00, un curé de cette église, Xavier Beauvais, en s’adressant aux manifestants. Il a dénoncé une attaque "insupportable" contre le "célibat du Christ" et "Sainte Marie-Madeleine".

Le film s’appuie sur le roman de l’Américain Dan Brown et la thèse selon laquelle Jésus et Marie-Madeleine auraient conçu une descendance, perpétuée jusqu’à ce jour, une vérité que l’Eglise aurait tenté d’étouffer depuis deux millénaires. Le curé a encore dénoncé la thèse selon laquelle la femme a été "méprisée" par l’Eglise alors que "c’est la civilisation chrétienne qui l’a libérée", entraînant un concert d’applaudissements.

Les manifestants ont ensuite récité le chapelet, chanté des cantiques et se sont agenouillés sur la chaussée. [1] Pendant ce temps, de l’autre côté du boulevard, le cinéma UGC Odéon où la superproduction américaine est projetée, comme dans plus de 800 autres salles en France, était sous haute protection avec une vingtaine de CRS alignés devant son entrée. Des manifestants ont hué le public qui en sortait. "Da Vinci Flop. Fier d’être chrétien" [2], lisait-on sur la pancarte d’un manifestant. "On remet la divinité de notre seigneur en cause. Je pense que c’est blasphématoire [3], dire qu’il était marié, c’est insultant" [4], a déclaré à l’AFP Christine, une manifestante de 54 ans.

Notes

[1] La loi de 1905 interdit pourtant l’exhibition d’emblêmes religieux et les processions religieuses sur la voie publique, excepté autorisations spéciales liées à des rites tels que la bénédiction de la Mer ou autre bondieuserie. Mais à Paris...

[2] Et supporter du FC Vatican ?

[3] Et dire que certains députés UMP veulent rétablir le délit de blasphème...

[4] Pour une fois que les cathos sont contre le mariage... Peut-être auraient-ils accepté que Jésus et Marie-Madeleine soient présentés comme vivant en union libre ?