Libre Pensée du Pas-de-Calais

Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités laïques > Séparation des Eglises et de l’Etat ? > Séparation des Eglises et de l’Etat dans le monde > Etats-Unis : La Fondation « Freedom from Religion » s’attaque à la « (...)
Publié : 2 juin 2007

Etats-Unis : La Fondation « Freedom from Religion » s’attaque à la « Faith-Based Initiative »

L’organisation « Freedom from Religion Fondation », un vaste groupe d’athées et agnostiques américains, est sur le point d’entamer son combat le plus marquant. La Cour suprême des Etats-Unis entendra ses arguments à l’occasion du procès intenté contre « l’initiative basée sur la religion » du président Bush. Ce programme aide les organisations religieuses à obtenir des subventions gouvernementales dans le cadre de services sociaux. La Cour devra décider si les contribuables peuvent engager des procédures au sujet de subventions fédérales qui favorisent la religion.

Le message d’Annie Laurie Gaylor, co-présidente de la Fondation, est clair : Dieu doit rester hors du gouvernement. « Ce qui est en jeu, c’est le droit de refuser l’institutionnalisation de la religion par le gouvernement » déclare Mme Gaylor. L’affaire soumise à la Cour suprême argue que les Conférences de la Maison Blanche proposant l’initiative basée sur la religion se transforment en mobilisations inconstitutionnelles pro-religion. « Nous avons le sentiment qu’il y a eu une prise de contrôle d’un « droit religieux » par notre gouvernement et qu’il est temps à présent que nous intervenions » ajoute Mme Gaylor. Annie Gaylor et son époux Dan Barker, un ancien pasteur fondamentaliste qui s’est retourné contre la religion, sont les co-présidents de la Fondation « Freedom from Religion ». Sa mère, Anne Nicol Gaylor, a fondé l’organisation en 1978 pour contrer l’influence religieuse au sein du gouvernement, après des affrontements avec des leaders religieux sur le thème de l’avortement. Parmi ses victoires, l’organisation compte l’arrêt des subventions à une institution caritative de Milwaukee, que Bush avait visitée au cours de sa campagne en 2000, et à un groupe de l’Arizona qui endoctrinait des enfants de prisonniers.

L’organisation « Freedom from Religion Fondation » compte 8.500 membres dans 50 états, surtout en Californie. Ses membres se considèrent comme des libres-penseurs qui se forgent une opinion en s’appuyant sur la raison et non sur la foi. Mme Gaylor espère qu’une campagne lancée sur des radios progressistes, sur internet et dans des magazines libres aidera le groupe à atteindre les 10.000 adhérents cette année encore.

Le recensement « American Religious Identification Survey » de 2001 estimait que 29 millions d’Américains étaient sans religion, deux fois plus qu’en 1990. L’étude, menée par le « Graduate Center » de la City University de New-York, estimait que 1,9 millions d’entre eux se considèrent comme athées ou agnostiques. Avant sa bataille contre la « Faith-Based Initiative », l’organisation « Freedom from Religion Fondation » avait fait cesser les prières au cours de la remise des diplômes de l’université du Wisconsin et fait rayer le vendredi saint des vacances officielles au Wisconsin.